L’irobot roomba, un exemple de technologie de l’IA

Les dirigeants de l’industrie ne s’entendent toujours pas sur ce que le terme “robot” recouvre. Les roboticiens considèrent les robots comme des machines programmables qui effectuent des tâches, mais personne ne sait exactement où s’arrête cette définition.

Les robots actuels alimentés par l’IA, ou du moins les machines considérées comme telles, ne possèdent aucune intelligence générale naturelle, mais ils sont capables de résoudre des problèmes et de “penser” de manière limitée.

Du travail sur les chaînes de montage à Tesla à l’enseignement de l’anglais aux étudiants japonais, les exemples d’intelligence artificielle dans le domaine de la robotique sont nombreux.

L’irobot roomba, un exemple d’intelligence artificielle

L'irobot roomba

L’utilisation et la concrétisation de l’IA : Les fabricants du populaire Roomba, iRobot, sont de retour avec un nouveau vide robotique beaucoup plus intelligent.

Le modèle Roomba 980 utilise l’intelligence artificielle pour scanner la taille de la pièce, identifier les obstacles et mémoriser les itinéraires les plus efficaces pour le nettoyage. Le Roomba qui se déploie automatiquement peut également déterminer la quantité d’aspiration à effectuer en fonction de la taille de la pièce, et il n’a pas besoin d’aide humaine pour nettoyer les sols.

La société a terminé sa première année d’activité purement axée sur les consommateurs en 2017, avec un chiffre d’affaires de 883,9 millions de dollars, et a expédié plus de 10 millions de Roombas depuis 2002.

Les capacités de l’intelligence artificielle ne sont pas encore à leur apogé s’il faut le dire ainsi. En effet on constate une réelle évolution dans le monde de la technologie, notamment au travers toutes sortes de réalisations utiles à l’homme.

Publié dans IA